3 sites à visiter à pied autour de Wimereux

  1. Accueil
  2. Wimereux
  3. 3 sites à visiter à pied autour de Wimereux

Wimereux et sa région offrent de nombreux sites touristiques à visiter. Voici une sélection de 3 sites incontournables qu’il faut visiter ou au moins aller contempler lorsque l’on passe des vacances à Wimereux. Chacun d’eux est visible depuis la plage. Ils sont donc accessibles à pied et peuvent faire l’objet de trois belles randonnées.

Le Fort d’Ambleteuse

Ce fort est situé à Ambleteuse, un village côtier voisin de Wimereux. C’est le seul fort en mer encore en état sur toute la côte française s’étendant de la frontière belge jusqu’à Cherbourg. Construit à l’embouchure de la Slack, un petit fleuve côtier qui coule dans la région des Hauts-de-France avant de venir se jeter dans la Manche, il est accessible à pied à marée basse alors qu’à marée haute il est cerné par la mer.

Fort d'Ambleteuse à marée basse

Histoire et architecture du Fort d’Ambleteuse

Le fort d’Ambleteuse a été construit de 1682 à 1690 par Vauban sur ordre du roi Louis XIV. Il est composé d’une tour d’artillerie protégée de la mer par une terrasse en fer à cheval bordée d’un rempart. Sur l’arrière, se trouve une place d’armes fermée par un mur.

Bâti sur un piton rocheux, il avait pour mission de protéger le chantier du port de guerre que Louis XIV avait décidé de construire à l’embouchure de la Slack. Mais ce projet sera abandonné à cause de l’ensablement du port et des forts courants qui faisaient dériver les bateaux.

Ambleteuse va retomber dans l’oubli jusqu’à ce que Napoléon 1er la reconsidère à l’occasion du Camp de Boulogne dans son projet de débarquement en Angleterre. Mais après la chute de l’empereur, le projet sera à nouveau abandonné.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, le fort sera occupé par l’armée allemande qui va lui faire subir de nombreuses transformations avec la création de casemates d’artillerie.

Fortement endommagé à la fin de la guerre, l’édifice a été sauvé et restauré grâce à l’action d’une association de bénévoles qui aujourd’hui encore continue de le préserver et permet son ouverture au public. Il est classé monument historique depuis 1965.

Flobart devant le Fort d'Ambleteuse

Comment visiter le Fort d’Ambleteuse ?

Le Fort d’Ambleteuse est ouvert tous les dimanches de 15h à 18h de Pâques à la Toussaint. Les samedis, dimanches et jours fériés de 15h à 18h en juillet et août. Des visites sont également possibles en semaine pour des groupes d’au moins 20 personnes

Le Fort de la Crèche

Le fort de la Crèche est perché à 76 mètres de haut sur un promontoire naturel. Cet emplacement stratégique au-dessus de la rade de Boulogne-sur-Mer a été utilisé à partir de 1803 lors de l’installation du camp de Boulogne par Napoléon 1er qui y a fait construire un premier fort dont il ne subsiste rien aujourd’hui.

En 1879 s’est achevé la construction d’un fort de type Séré de Rivières qui faisait partie d’un ensemble de fortifications destinées à protéger les frontières et les côtes françaises. Cette construction semi-enterrée dont on ne devine rien depuis la route est désormais ouverte à la visite.

Durant la Première Guerre Mondiale, le fort de la Crèche protégeât le port de Boulogne pour le ravitaillement et l’évacuation des blessés.

Entre les deux guerres mondiales, la marine française modernisa le fort. Il fut le théâtre de violents combats durant la bataille de France avant de tomber aux mains de la Kriegsmarine, la marine de guerre allemande.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, le site va être considérablement renforcé le site qui fera partie intégrante du Mur de l’Atlantique. Ces énormes blockhaus sont visibles depuis la route menant de Boulogne à Wimereux.

Batteries du Fort de la Crèche

Visiter le Fort de la Crèche

Outre son intérêt historique, ce fort militaire offre une vue remarquable sur tout le littoral jusqu’au cap Gris-Nez. Démilitarisé en 2002, il est aujourd’hui la propriété du Conservatoire du Littoral. Une association de bénévoles en assure la sauvegarde et organise la visite guidée au public. La majeure partie de la visite s’effectue fait en plein-air, il est nécessaire de prévoir une tenue adaptée.

La Colonne Napoléon

Cette colonne de 54 mètres de hauteur est visible à des kilomètres à la ronde. Elle est surmontée d’une statue en bronze de l’empereur Napoléon 1er. Ce monument aussi appelé colonne de la Grande Armée, est une colonne commémorative élevée entre 1804 et 1823 à Wimille, une commune voisine de Wimereux. Ce sont les soldats de Napoléon qui ont décidé et financé l’élévation de ce monument en hommage à leur empereur. Cette décision fut prise au lendemain de la première distribution de la Légion d’honneur au camp de Boulogne le 16 août 1804.

Ce camp militaire dressé de 1803 à 1805 devait être le point de départ de l’invasion de l’Angleterre par Napoléon. Il a réuni jusqu’à 200 000 hommes avant d’être levé pour marcher sur Austerlitz. Durant cette période, l’Empereur a fait de nombreux séjours dans le boulonnais. Il résidait la plupart du temps au château de Pont de Brique.

Colonne Napoléon à Wimille

Visiter le site de la colonne Napoléon

La colonne de la Grande Armée a été classée monument historique en 1905. Son musée et le parc paysager qui l’entourent sont ouverts au public pour la visite.  Au sommet de la colonne, après une ascension de 263 marches par l’escalier intérieur, vous pouvez profiter d’une vue époustouflante sur le littoral et l’arrière-pays Boulonnais. Situé à l’entrée du domaine, le musée présente de nombreux éléments historiques comme avec des documents d’archives retraçant l’histoire du monument et de la Légion d’honneur ainsi que la statue d’origine en bronze de Napoléon installée en haut de la colonne. Pour la petite histoire, il faut savoir que la statue de Napoléon tournant le dos à l’Angleterre n’est pas celle d’origine. La première représentait l’empereur en costume de sacre tourné vers l’Angleterre avec une attitude plus menaçante. C’est au lendemain de la Seconde Guerre mondiale que le général de Gaulle a souhaité la remplacer par une statue moins belliqueuse.

Vue sur la côte depuis la Colonne Napoléon

Vue sur la côte depuis le sommet de la Colonne Napoléon

Un autre monument dit Pierre Napoléon marque l’emplacement occupé par le trône de l’Empereur Napoléon Ier lors de la distribution des croix de la Légion d’Honneur à la Grande Armée. Il est situé sur la commune de Wimereux non loin de la Colonne Napoléon.

Le fort de Croÿ

En bonus, voici un quatrième monument qui se situe pour sa part directement sur la plage de Wimereux. Depuis son emplacement, on peut apercevoir les trois autres. Malheureusement, de ce monument il ne nous reste que des cartes postales et quelques ruines qui se confondent de plus en plus avec les rochers qui les entourent.

Fort de Croÿ à Wimereux en 1900

Fort de Croÿ au début du 20ème siècle

Wimereux vue depuis le Fort de Croy en 1920

Wimereux vue depuis le Fort de Croÿ

Ruines du Fort de Croÿ à Wimereux

Ruines du Fort de Croÿ

Ce fort porte le nom du prince de Croÿ qui commandait la province et a veillé à sa construction en 1758. Cet ouvrage militaire a été édifié sur un banc de rochers dans le but de protéger la côte qui, à cet endroit, était propice à un débarquement de troupes ennemies.

Entouré par la mer lors des deux marées quotidiennes, le fort subissait sans relâche les assauts de la mer et son entretient était difficile. Définitivement désaffecté en 1875, on peut constater sur les cartes postales du début du 20e siècle qu’il était déjà en très mauvais état. Aujourd’hui complètement détruit, ses ruines sont peuplées de bancs de moules que les pêcheurs à pied viennent ramasser lors des grandes marées.

Articles de la même catégorie qui pourraient vous intéresser :

Menu