Pas aussi connue qu’elle le devrait, la Côte d’Opale est un lieu touristique exceptionnel. Ce serait même bien le paradis sur terre selon certains, mais ils ne veulent pas trop que cela se sache 😉. Les rivages de la Côte d’Opale, offrent des kilomètres de plages au sable fin. Mais de combien de kilomètres s’agit-il en définitive ? Car les limites de cet espace géographique diffèrent selon les sources.

Tracteur sur une plage de la Côte d'Opale

Origine du nom de la Côte d’Opale

Qu’elles soient d’Opale, d’Azur, d’Armor, les côtes françaises portent toutes un nom qui ne leur a pas été donné par hasard. Ces appellations sont apparues entre la fin du 19ème siècle et le début du 20ème.  Pourquoi ce littoral a pris le nom d’une pierre semi-précieuse aux multiples reflets colorés ?

Avec l’essor du tourisme au 19ème siècle, chaque région d’accueil a essayé de se démarquer de ses concurrentes en cherchant à imposer un nom qui la caractérise et la valorise. Il s’agissait chaque fois de trouver une appellation poétique qui puisse être génératrice de rêve et donner une image flatteuse pour faire la promotion de la région. Celle qui servit de modèle à toutes les autres est la Côte d’Azur qui prit ce nom à partir de 1887.

Le nom de Côte d’Opale a quant à lui été inventé en 1911 par Edouard Lévêque, un peintre et photographe touquettois. Il nommait ainsi le littoral situé entre Le Crotoy situé au-dessus de la Baie de Somme et Équihen-Plage, un village de pêcheurs localisé en dessous de Boulogne-sur-Mer. Il l’avait choisi ce nom en raison de sa lumière si particulière et changeante. Les reflets irisés et colorés de la mer et du ciel, lui évoquaient ceux de l’opale, une pierre semi-précieuse utilisée en joaillerie.

Limites géographiques de la Côte d’Opale

Si elle est apparue en 1911 et a subsisté jusqu’à aujourd’hui, la dénomination de Côte d’Opale n’a pas toujours été constante. Elle s’est un peu perdue avant de revenir en force au début des années 70. Au fil du temps son étendue géographique a beaucoup évolué. Si à une époque, elle a pu aller de la frontière Belge jusqu’aux confins de la Normandie, de nos jours, elle couvre la bande côtière allant de la Belgique à la Baie de Somme. Etant donné que nombre de communications à propos de la Côte d’Opale émanent de services opérant pour le compte du département de Pas-de-Calais, celles-ci ne font pas mentions du « petit » morceau de côte qui s’étend de Gravelines à Bray-Dunes et ce celui allant de Berck-sur-Mer au Crotoy. Au-delà des critères administratifs et politiques, si son identité lui vient des couleurs que prennent le ciel et la mer de ses rivages, on peut considérer que le littoral du département du Nord fait partie de la Côte d’Opale.

Si les limites sont imprécises, il en va de même pour la profondeur de cette bande côtière. Si certains considèrent que seules les villes du bord de mer en font partie, d’autres y incluent des villes situées plus loin dans les terres. Mais il faut admettre qu’au-delà de 10 km de distance de la mer, on n’a plus guère le sentiment de se trouver sur une côte.

Carte des limites de la Côte d'Opale

Le climat de la Côte d’Opale

Non, le nord de la France, ce n’est pas l’endroit gris et toujours pluvieux que certains grincheux se plaisent à décrire. Les clichés ont la vie dure. Mais les habitants de la région sont les premiers à en rire. Il y a un dicton calaisien qui prédit que si tu peux apercevoir les côtes anglaises c’est qu’il va pleuvoir et si tu ne les vois pas, c’est qu’il pleut déjà 😉

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, sans doute parce qu’ils n’y sont jamais allés, il y fait bon vivre sur la Côte d’Opale et les journées de grand soleil n’y manquent pas. La station balnéaire du Touquet a même été la ville la plus ensoleillée de France au printemps 2020 avec 809 heures d’ensoleillement comptabilisées entre le 1er mars et le 31 mai, devançant ainsi la Côte d’Azur.

Certes, le temps est changeant. La région est sous un climat océanique marqué qui varie au gré des vents. Comme en Bretagne, il peut faire beau plusieurs fois par jour.

Articles de la même catégorie qui pourraient vous intéresser :

Menu