Le long de la Côte d’Opale, de majestueuses sentinelles de pierre veillent sur les marins qui s’aventurent en mer. Elles sont aussi emblématiques de notre région que les beffrois, les moulins et les citadelles. Elles témoignent du riche passé maritime de la région. Érigées pour certaines il y a plusieurs siècles, elles ont résisté au temps, aux assauts de la mer et aux guerres pour parvenir jusqu’à nous. Certains de ces phares sont ouverts à la visite. Alors prenez de la hauteur et accédez à des points de vue uniques du haut de ces édifices qui font l’identité de leur ville. C’est une expérience unique qui marque les esprits. Trois phares de la Côte d’Opale sont classés monuments historiques : celui de Dunkerque, de Calais et de la Canche au Touquet.

Phare de Calais

Liste des phares de la Côte d’Opale

Dunkerque : Construit sur les ruines d’un fort conçu par Vauban, il a été mis en service en 1843. Du haut de ses 63 mètres, son signal lumineux peut porter jusqu’à près de 50 km.

Petit-Fort-Philippe : Aussi appelé Phare de Gravelines, il est reconnaissable à la spirale noire et blanche qui l’entoure. Il est ouvert au public qui doit gravir 116 marches pour atteindre son sommet. Éteint en 1989, il continue de servir d’amer pour les marins.

Walde : Sa conception est unique en France. Destiné à signaler les grands bancs de sable présents entre Calais et Gravelines, il a été construit directement sur le sable avec une structure métallique légère et un long pieu vissé dans le sable. Allumé en 1859, il a été éteint en 2001 car il n’était plus utile à la navigation moderne. Son emplacement marque la limite entre la Manche et la Mer du Nord.

Calais : Il se reconnaît à sa longue silhouette blanche et son manchon noir. Il culmine à 51 m de hauteur. Par temps clair, on peut voir les côtes anglaises après avoir gravi les 271 marches. Pour en savoir plus : www.pharedecalais.com

Escalier intérieur du phare de Calais

Cap Gris-Nez : Si la première version de ce phare a été mise en service en 1837, la version actuelle en pierres grises date de 1957. Il fait partie du CROSS, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage, qui veille sur le trafic maritime du détroit du Pas-de-Calais.

Boulogne-sur-Mer : C’est à Boulogne que fut érigé l’un des plus anciens phares du monde. Ce phare antique a été construit en l’an 39 sous le règne de l’empereur Caligula et s’est écroulé au 17ème siècle. Le phare actuel est le seul phare en mer de la côte. Il est situé à l’extrémité de la digue du port.

Le Portel : Le phare d’Alprech est reconnaissable à son escalier en colimaçon entourant une colonne métallique blanche. Sa hauteur n’est que de 17m mais sa situation géographique lui permet de culminer à 62 m au-dessus du niveau de la mer.

Le Touquet-Paris-Plage : Appelé Phare de la Canche, il est construit en briques roses est mesure 54 mètres de hauteur. Il offre un magnifique balcon sur la mer à ses visiteurs au terme d’une ascension de 274 marches.

Berck-sur-Mer : D’une hauteur de 40 mètres, il est reconnaissable à ses bandes rouges et blanches.

Phare du Touquet

Détails pratiques pour visiter les phares de la Côte d’Opale

Certains de ces phares sont ouverts à la visite. Ils offrent de magnifiques panoramas sur la mer, la ville et ses environs. Ils sont répartis tout au long de la côte à Dunkerque, Petit fort Philippe, Calais et Le Touquet.

Si vous en possédez, n’oubliez pas vos jumelles pour profiter encore plus de la vue. Si vous n’en avez pas, certains phares en louent aux visiteurs.

Même si l’on est pressé d’admirer le paysage, il convient de ne pas se précipiter. La montée s’effectuant toujours à pied, il convient de prendre un rythme que vous pourrez tenir jusqu’en haut de l’édifice.

L’ascension est déconseillée et parfois interdite aux enfants de moins de 6 ans, aux femmes enceintes ainsi qu’aux personnes ayant des difficultés respiratoires ou cardiaques.

En cas de vent violent, de tempête ou d’orage, la montée au phare sera interrompue ou interdite par les guides.

Les horaires pouvant changer, il est préférable de se renseigner auprès des responsables avant de se rendre sur place.

Vue du port de Calais depuis le phare

Articles de la même catégorie qui pourraient vous intéresser :

Menu